Le Mouvement Jeunes et santé mentale lutte contre la médicalisation des problèmes sociaux des jeunes et ses effets.

Préoccupés par ce qu’ils voyaient sur le terrain et nourris par la parole des jeunes, trois organismes nationaux sont à l’origine du Mouvement Jeunes et santé mentale : le Regroupement des auberges du cœur du Québec (RACQ), le Regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec (RRASMQ) et l’Association des groupes d’intervention en défense des droits en santé mentale du Québec (AGIDD-SMQ).

Appuyés par la Fondation Béati, les regroupements ont réalisé une vaste consultation auprès de 50 organismes, 150 personnes intervenantes et 160 jeunes de 12 régions du Québec. Les personnes et groupes consultés ont été invités à partager leurs observations, expériences, questionnements et pistes de solutions à l’égard des diagnostics et médicaments psychiatriques chez les jeunes, de l’accès aux services psychosociaux et des différentes visions de la santé mentale (biomédicale, critique, biopsychosociale, entre autres). Les résultats de la consultation ont par la suite été confortés lors du Forum «Jeunes et santé mentale : Pour un regard différent», en avril 2016. Dans la foulée de ce forum, et en se basant sur les résultats de la consultation, un projet de déclaration commune est née.

Initié par ces trois organisations qui représentent plus de 125 organismes, le Mouvement Jeunes et santé mentale est appuyé par les organisations membres de son comité de coordination et nourri par les signataires de la déclaration commune.

Résultats de la consultation

Synthèse des Résultats de la consultation

Le Mouvement Jeunes et santé mentale s’adresse aux personnes de tous âges qui s’inquiètent de la santé mentale des jeunes et qui désirent lutter contre la médicalisation des problèmes sociaux des jeunes et ses effets.

Site Web

Page Facebook