• Je prends des médicaments en santé mentale. Je développe ma vision critique !

    30 mars 2018 - Je prends des médicaments en santé mentale. Je développe ma vision critique !

    Carnet portant sur le développement de la vision critique à l’égard de la médication en santé mentale. «Pour développer ma vision critique, j’ai besoin d’informations. C’est à ce moment-là que ma démarche commence : elle va me permettre de me forger un avis sur les médicaments en santé mentale en ne tenant rien pour acquis. Je vais peser le pour et le contre, me renseigner, garder l’esprit ouvert
    et décider.»

  • Mon guide personnel: Gestion autonome de la médication en santé mentale

    19 septembre 2017 - Mon guide personnel: Gestion autonome de la médication en santé mentale

    Guide personnel qui prend la forme d’un journal de bord. Il permet aux personnes qui consomment des médicaments en santé mentale de s’interroger sur le rôle de la médication dans leur vie et d’établir des liens avec leur état de santé, leur environnement, leurs désirs, leurs besoins et le respect de leurs droits. S’ajoute l’acquisition de connaissances sur les médicaments consommés, y compris sur leurs effets bénéfiques et secondaires. Les informations, les réflexions et les outils du guide amènent les personnes à faire des choix libres et éclairés concernant leur médication. Ce choix peut inclure la diminution ou l’arrêt de la médication, en ayant recours à une méthode progressive et sécuritaire de sevrage pour minimiser les effets de ce dernier. Cette méthode inclut la mise en place d’un solide plan d’action et l’accompagnement par des professionnels de la santé est recommandé. Le guide rappelle qu’il est dangereux de cesser ses médicaments d’un coup.

  • L’ABC de l’autorisation judiciaire de soins: Je me renseigne, je me prépare.

    3 juin 2014 - L’ABC de l’autorisation judiciaire de soins: Je me renseigne, je me prépare.

    Ce guide s’adresse particulièrement aux personnes vivant ou ayant vécu un problème de santé mentale qui veulent s’informer ou qui sont aux prises avec la procédure judiciaire qu’est l’autorisation judiciaire de soins. Il peut aussi informer les avocats et avocates. La magistrature pourrait également y trouver des informations.  Cette mesure juridique exceptionnelle est de plus en plus employée en santé mentale et nous avons de nombreux témoignages qui nous indiquent que cette procédure est complexe et que plusieurs droits sont bafoués, notamment le droit à l’information, le droit au consentement aux soins, le droit de participer au traitement, le droit d’être accompagné, le droit d’être entendu lors de l’audience, le droit d’être représenté par un avocat.  De plus, il n’existe aucun recours si ce n’est un appel qui doit être fait 5 jours après le jugement final et basé sur des erreurs de droit de façon plus large ou de faits.

  • Concernant ma médication, le droit…

    6 janvier 2013 - Concernant ma médication, le droit…

    Carte-mémoire «Concernant ma médication, le droit…». Réalisée collaboration avec le Regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec (RRASMQ).

  • Survival guide: confinement in an institution

    6 novembre 2007 - Survival guide: confinement in an institution

  • Guide de survie: la garde en établissement

    6 novembre 2007 - Guide de survie: la garde en établissement

    Ce guide s’adresse en premier lieu aux personnes hospitalisées contre leur gré en psychiatrie. Il clarifie les différents types de garde en plus de préciser les droits et recours des personnes.

  • Les électrochocs : L’aide-mémoire

    6 novembre 2001 - Les électrochocs : L’aide-mémoire

    Cet aide-mémoire s’adresse aux personnes à qui l’on propose un traitement à l’électrochoc. Il vise à outiller les personnes à exercer leur droit au consentement libre et éclairé aux soins.

  • Guide critique des médicaments de l’âme

    1 janvier 1995 - Guide critique des médicaments de l’âme

    Ce guide, unique en son genre, invite le lecteur à jeter un regard critique sur les médicaments qui sont utilisés pour remédier aux maux existentiels, à la détresse psychologique et aux problèmes de santé mentale. Il s’adresse à la fois aux personnes qui prennent ces médicaments, à leurs familles, aux intervenants qui les côtoient, aux médecins qui les traitent ainsi qu’aux décideurs publics.

    On y trouvera :

    Des informations détaillées et rigoureuses sur les effets et l’efficacité réelle de ces médicaments;

    Une description des principaux problèmes pour lesquels ils sont prescrits et les théories avancées pour les expliquer;

    Une évaluation des affirmations faites par les tenants de la psychiatrie biologique;

    Un aperçu des solutions de remplacement à la médication;

    Des indications indispensables concernant le sevrage;

    Des renseignements sur les droits et recours face au système de santé mentale;

    Le tout mis en relief par les commentaires saisissants de consommateurs de tels médicaments.

    Ce guide est épuisé. Vous pouvez le consulter en bibliothèque ou auprès du groupe membre de l’AGIDD-SMQ situé le plus près de chez vous.