Claude Moreau et Patrice Lecomte.

Nous avons le plaisir de vous présenter les résultats de la recherche intitulée Les effets de l’aide et de l’accompagnement en promotion et en défense des droits en santé mentale. Ce projet commun, qui a comporté deux phases, a été initié par le Collectif de défense des droits de la Montérégie (CDDM) et par l’Association des groupes d’intervention en défense des droits en santé mentale du Québec (AGIDD-SMQ) en 2013.

Depuis plus de deux décennies, les personnes impliquées au sein des groupes régionaux de promotion et défense des droits en santé mentale pouvaient observer les impacts positifs de l’aide et de l’accompagnement sur les personnes qui en bénéficiaient. Le CDDM et l’AGIDD-SMQ considéraient qu’il était temps de mettre à l’avant-scène ce modèle unique, d’en établir les effets et de dégager les pratiques gagnantes en matière de processus d’accompagnement, et ce, à partir des expériences des personnes concernées, de leurs proches et des personnes agissant à titre de conseillères.

À la lecture de la recherche, vous pourrez constater que les valeurs et les principes, issus du Cadre de référence pour la promotion, le respect et la défense des droits en santé mentale, permettent concrètement aux personnes vivant ou ayant vécu un problème de santé mentale d’occuper une place où elles peuvent s’enrichir et trouver un sens à leur vie dans la société. Les 3 indicateurs et 23 dimensions associées, que nous résumons graphiquement aux pages suivantes, sont des plus révélateurs des bienfaits du modèle d’aide et d’accompagnement unique au Québec.

Merci aux chercheurs Paul Morin et Sébastien Carrier ainsi qu’aux personnes qui les ont assistés, Anna Sokol et Benjamin Villaggi, d’avoir accepté de faire ce chemin avec nous. Un grand merci également à toutes les personnes qui ont accepté de participer à cette recherche et dont les paroles si éloquentes sont immortalisées ici. Sans vous, cette démarche n’aurait pas été possible.

Cette recherche est un bel hommage au travail des conseillères et conseillers en défense des droits en santé mentale ainsi qu’un outil fort pertinent pour valoriser le mandat des groupes régionaux de promotion et de défense des droits en santé mentale. En cette année où les 30 ans de la Politique de santé mentale sont soulignés – politique ayant donné naissance à la majorité des groupes régionaux – cette recherche nous apparaît des plus à propos.

Bonne lecture !

Patrice Lecomte • président CDDM
Claude Moreau • président AGIDD-SMQ