Le nombre de personnes qui consomment des psychotropes est en hausse, mais l’information qu’elles reçoivent sur leurs médicaments est déficiente et l’espace pour en parler dans le cabinet du médecin est famélique. Les personnes vivent des doutes, des incompréhensions, des effets secondaires, se sentent comme des cobayes, prises au piège de la médication.

Pour pallier le manque d’informations et prévenir les arrêts brusques et dangereux de médication, organismes communautaires et chercheurs se sont unis dans la production d’un guide pour un usage éclairé des médicaments en santé mentale. Ce guide est basé sur une approche reconnue appelée Gestion autonome de la médication (GAM). Née au Québec, cette approche qui a fait ses preuves est désormais implantée au Brésil, en Espagne et au Japon.

Le guide offre l’encadrement requis pour canaliser ce que vivent les personnes. Les informations, les réflexions et les outils du guide amènent les personnes à faire des choix libres et éclairés concernant leur médication. Ce choix peut inclure la diminution ou l’arrêt de la médication, en ayant recours à une méthode progressive et sécuritaire de sevrage pour minimiser les effets de ce dernier.

Pour discuter davantage du respect du droit à l’information et au consentement, pour comprendre la méthode de Gestion autonome de la médication et les recherches s’y rapportant ainsi que pour mieux saisir le rayonnement international de l’approche GAM, une conférence de presse aura lieu à l’heure et aux coordonnées suivantes :

Date :                   Le mardi 19 septembre 2017

Heure :                13h30

Lieu :                    Échomusée du Fier monde situé au 2050, rue Amherst à Montréal

 

Seront présents :

Doris Provencher, directrice générale, Association des groupes d’intervention en défense des droits en santé mentale du Québec (AGIDD-SMQ)

Mathilde Lauzier, coresponsable de la formation, Regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec (RRASMQ)

Lourdes Rodriguez del Barrio, directrice, Équipe de Recherche et d’Action en Santé mentale et Culture (ÉRASME)

Andrée Morneau, personne ayant réalisé une Gestion autonome de la médication & présidente de l’Association des groupes d’intervention en défense des droits en santé mentale du Québec (AGIDD-SMQ)

À noter que les partenaires et alliés des auteurs du guide sont conviés à un panel-conférence, à 15h, intitulé «Primauté de la personne et médication psychiatrique : la Gestion autonome de la médication, une approche novatrice» et au lancement de l’ouvrage, à 16h30.

Informations :     Gorette Linhares, agente de communication AGIDD-SMQ

info@agidd.org   Cellulaire : 438 502-2728  Bureau 514 523-3443